08 mai 2022

Nicolas Milan prend le pouvoir à Imola

Déjà vainqueur en Clio Cup France à Nogaro, Nicolas Milan (Milan Compétition) a ouvert son compteur de victoires en Clio Cup Europe à l’occasion de la première course sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari d’Imola. Le Français s’est imposé devant le Challenger Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) et le poleman David Pouget (GPA Racing) au terme d’une épreuve âprement disputée, y compris en Clio Cup Italia, où Felice Jelmini (PMA Motorsport) a remporté la première manche.

6q7fkn1sl4-phprywooq

Comme la catégorie reine du sport automobile il y a deux semaines, la Clio Cup était accueillie par la pluie vendredi. Si Marc Guillot (Milan Compétition) et Nicolas Milan se montraient les plus véloces dans des conditions en se partageant la tête aux essais, David Pouget était le plus habile sur le sec en s’offrant la pole position face à Marc Guillot. Le Challenger Jerzy Spinkiewicz signait une belle performance en se classant troisième devant Nicolas Milan et Anthony Jurado (Milan Compétition).

Au départ, David Pouget contrôlait les offensives de Marc Guillot jusqu’à ce que ce dernier sorte large à la sortie de la Variante Villeneuve. Nicolas Milan héritait ainsi de la deuxième position devant Jerzy Spinkiewicz et Gabriele Torelli (Faro Racing). La voiture de sécurité effectuait toutefois son apparition dans la foulée après deux incidents : le premier éliminant Nico Abella (Chefo Sport), William Mezzetti (Progetto E20 Motorsport) et Damiano Puccetti (PMA Motorsport), jugé responsable d’où sa pénalité de six places sur la grille de dimanche ; l’autre Alex Lahoz (Cotauto Motorsport) et Andrea Argenti (SI Racing Team).

À la relance, David Pouget créait l’écart sur ses poursuivants, mais ceux-ci revenaient rapidement dans ses rétroviseurs. En parallèle, Anthony Jurado rejoignait le quatuor de tête en se libérant de la pression imposée par Gabriele Torelli, lui-même menacé par Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport), qui finissait par partir à la faute quelques  tours plus tard.

Les débats continuaient d’aller crescendo au fil des passages. Anthony Jurado était le premier à passer à l’offensive avec un dépassement musclé sur Jerzy Spinkiewicz pour le gain de la troisième place tandis que Felice Jelmini entrait dans le top cinq en surprenant Gabriele Torelli. La bataille s’intensifiait également en tête puisque Nicolas Milan et Anthony Jurado profitaient de l’aspiration de David Pouget pour le déloger des commandes. Jerzy Spinkiewicz les imitait quelques virages plus tard avant une nouvelle intervention de la voiture de sécurité en raison de l’incident provoquant les abandons de Horn (GPA Racing) et Yeraly Ospanov (Milan Compétition).

Le drapeau rouge était finalement brandi avant le dernier tour, l’heure limite de roulage du circuit étant alors atteinte. Nicolas Milan scellait sa victoire tandis qu’Anthony Jurado écopait d’une pénalité de vingt-cinq secondes après avoir dépassé un concurrent avant la ligne autorisée à la relance suite au safety car. Le Challenger Jerzy Spinkiewicz était ainsi promu sur la deuxième marche du podium devant David Pouget. Les Italiens Felice Jelmini et Gabriele Torelli suivaient, précédant Marc Guillot, bien remonté après son erreur au départ. Les Français Guillaume Maio (GM Sport) et Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), l’Italien Giacomo Trebbi (MC Motortecnica) et le Finlandais Juuso Panttila (Carpek Service) complétaient le top dix à l’arrivée.

CLIO CUP EUROPE

Les trois concurrents présents sur le podium étant engagés en Clio Cup Europe, Nicolas Milan signait sa première victoire de la saison dans ce groupe devant Jerzy Spinkiewicz. Tout en devançant David Pouget au scratch, le Polonais l’emportait également en Challengers Cup face à Guillaume Maio et Mathieu Lannepoudenx, profitant tous deux de l’erreur de Lorenzo Nicoli. Longtemps leader en Gentlemen Drivers Cup, Rene Steenmetz (Chefo Sport) perdait gros dans un accrochage en fin de course, à la faveur de son compatriote et équipier Stephan Polderman (Chefo Sport), victorieux devant Quinto Stefana (Milan Compétition) et Luciano Gioia (Essecorse).

Le classement général est totalement relancé puisque Marc Guillot s’empare désormais des commandes de la Clio Cup Europe pour un point devant Nicolas Milan, mais David Pouget, Jerzy Spinkiewicz et Anthony Jurado talonnent le duo de tête. En Challengers Cup, Jerzy Spinkiewicz creuse l’écart sur Mathieu Lannepoudenx et Guillaume Maio avec son troisième succès en trois départs tandis que Quinto Stefana prend seul les rênes de la Gentlemen Drivers Cup devant Rene Steenmetz et Stephan Polderman.

CLIO CUP ITALIA

Auteur de la première pole position de la saison en Clio Cup Italia, Gabriele Torelli se retrouvait rapidement sous la pression de ses adversaires. Si Lorenzo Nicoli échouait à trouver l’ouverture, Felice Jelmini y parvenait et s’imposait pour devenir le premier leader de l’année. Le podium était complété par Giacomo Trebbi, victorieux en Challengers Cup devant Cosimo Papi (Scuderia Costa Ovest) et Cristian Ricciarini (Essecorse). Enfin, la première place en Gentlemen Drivers Cup revenait à Vittorio Zadotti (Scuderia Costa Ovest), passé en tête aux dépens d’Andrea Cordini (Oregon Team) sous les yeux de Quinto Stefana dans les derniers tours.

Les protagonistes de la Clio Cup Europe se retrouveront ce dimanche pour les qualifications dès 10h00 et la deuxième course du week-end, dont le départ est prévu à 16h30. Celle-ci sera diffusée et commentée en direct sur la page Facebook et la chaîne YouTube des Renault Clio Series.

Essais collectifs 1 - Essais collectifs 2 - Qualifications 1 - Course 1 - Clio Cup Europe - Clio Cup Italia

Depuis le lancement de la Coupe R8 Gordini en 1966, Renault assure une présence continue sur les circuits du monde entier. Commercialisées à plusieurs milliers d’exemplaires depuis 1991, les cinq générations de Clio Cup ont toutes été reconnues pour leurs performances, leur fiabilité et leur accessibilité. Fort de son expérience en matière de formules de promotion et de séries monotypes, Renault met son savoir-faire et son expertise au service des professionnels et des amateurs en leur proposant un produit moderne et adapté à leurs besoins. En 2022, Clio Cup s’exprime en Clio Cup Series, à travers les Clio Cup Europe, Clio Cup France, Clio Cup Spain, Clio Cup Italia et Clio Cup Eastern Europe grâce à un calendrier innovant ouvrant de nombreuses opportunités aux concurrents issus de tous les horizons : pilotes expérimentés, Challengers et Gentlemen Drivers !

Marque historique de la mobilité, pionnier de l’électrique en Europe, Renault développe depuis toujours des véhicules innovants. Avec le plan stratégique « Renaulution », la marque dessine une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Renault évolue ainsi vers une gamme encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. Elle entend incarner la modernité et l’innovation dans les services technologiques, énergétiques et de mobilité — dans l’industrie automobile et au-delà.

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

pagebuilder.components.cta.text