09 mai 2022

Felice Jelmini brille à domicile

Sixième sur la grille de départ, Felice Jelmini (PMA Motorsport) a réalisé une superbe remontée pour remporter une bataille haletante sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari d’Imola. En s’imposant devant Nicolas Milan (Milan Compétition) et Marc Guillot (Milan Compétition), l’Italien devient le quatrième vainqueur différent sur les six premières courses du calendrier et prend les rênes de la Clio Cup Italie, tout comme Nicolas Milan en Clio Cup Europe.

9ek06se22p-phptj5pej

Moins de vingt-quatre heures après s’être emparé des commandes de la Clio Cup Europe, Marc Guillot poursuivait son offensive dimanche matin en qualifications. Le Bourguignon battait Nicolas Milan et David Pouget (GPA Racing) dans l’exercice tandis qu’Anthony Jurado (Milan Compétition) et le Challenger Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) complétaient le quinté de tête.

Sur une piste partiellement humide, le départ était donné sous le régime de la voiture de sécurité. Les débats s’ouvraient véritablement au troisième tour, où Marc Guillot tenait Nicolas Milan à distance. Ayant misé sur les pneumatiques pluie, David Pouget était exposé aux attaques de ses poursuivants. Chaussé des mêmes gommes, Anthony Jurado était toutefois le premier à le dépasser à la Variante Alta, avant d’être imité par Felice Jelmini et Jerzy Spinkiewicz. La bataille s’animait aussi dans le peloton, où Cristian Ricciarini (Essecorse) et Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport) mettaient à profit leur stratégie de partir en pneus slicks pour déborder Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition).

La voiture de sécurité était rappelée en piste après l’accrochage éliminant Damiano Puccetti (PMA Motorsport) et Due (Oregon Team). À la relance, Nicolas Milan prenait l’aspiration sur Marc Guillot, mais Felice Jelmini en faisait de même à Tosa avant de s’attaquer au leader. Après une première tentative infructueuse, l’Italien trouvait l’ouverture avant qu’un énorme travers superbement contrôlé à Acque Minerali ne permette à Nicolas Milan de récupérer les commandes d’un quatuor de tête toujours plus compact jusqu’au duel opposant Marc Guillot et Jerzy Spinkiewicz à la sortie de Rivazza.

Reparti au combat, Felice Jelmini dépassait une nouvelle fois Nicolas Milan dans l’avant-dernier tour et résistait aux attaques de son adversaire pour sceller sa première victoire de l’année sur ses terres. Troisième sous le damier, Jerzy Spinkiewicz était pénalisé d’une seconde pour sa responsabilité dans un incident avec Marc Guillot. Ce dernier était ainsi promu au troisième rang tandis que Cristian Ricciarini héritait de la victoire en Challengers Cup. Sixième, Gabriele Torelli (Faro Racing) précédait Lorenzo Nicoli, Cosimo Papi (Scuderia Costa Ovest) et Nico Abella (Chefo Sport) tandis que le Gentleman Driver Alex Lancellotti (Scuderia Costa Ovest) complétait le top dix.

CLIO CUP EUROPE

Felice Jelmini ne s’étant pas inscrit en Clio Cup Europe, Nicolas Milan s’offrait un deuxième succès en Italie en s’imposant devant Marc Guillot et Cristian Ricciarini. Le Français réalise une excellente opération en prenant les commandes de la course à sa propre succession, d’autant plus que ses rivaux perdaient gros en ayant misé sur les pneus pluie ou en écopant de pénalités.

En Challengers Cup, Jerzy Spinkiewicz voit sa belle série s’arrêter avec le succès de Cristian Ricciarini. Le Polonais continue toutefois de distancer ses rivaux dans une catégorie où Lorenzo Nicoli complétait le podium ce dimanche. En parallèle, Stephan Polderman (Chefo Sport) se hisse au sommet de la Gentlemen Drivers Cup grâce à sa victoire face à Luciano Gioia (Essecorse) et Rene Steenmetz (Chefo Sport).

CLIO CUP ITALIA

Déjà victorieux samedi, Felice Jelmini réalisait le doublé en Clio Cup Italia en s’imposant devant Cristian Ricciarini et Gabriele Torelli. Fort de ce succès, l’Italien creuse l’écart sur ses deux plus proches poursuivants. Deuxième au scratch, Cristian Ricciarini l’emportait en Challengers Cup face à Lorenzo Nicoli et Cosimo Papi pour s’emparer des rênes de la catégorie. Enfin, Alex Lancellotti s’offrait la dixième place au général, un top cinq en Clio Cup Italia, mais également la victoire en Gentlemen Drivers Cup devant Luciano Gioia et Andrea Argenti (SI Racing Team) dans une classe s’annonçant extrêmement ouverte puisque les cinq premiers se tiennent en dix points seulement.

Si le prochain rendez-vous de la Clio Cup Italia est programmé à Misano (3-5 juin) et celui de la Clio Cup Europe à Zandvoort (17-19 juin), plus de quarante concurrents reprendront la piste dans quelques jours seulement en France. Dès jeudi, le Circuit de Nevers Magny-Cours accueillera ainsi les deuxièmes manches des Clio Cup France et Clio Cup Spain, mais aussi le coup d’envoi de la Clio Cup Eastern Europe !

Qualifications 2 - Grille de départ - Course 2 - Clio Cup Europe - Clio Cup Italia

Depuis le lancement de la Coupe R8 Gordini en 1966, Renault assure une présence continue sur les circuits du monde entier. Commercialisées à plusieurs milliers d’exemplaires depuis 1991, les cinq générations de Clio Cup ont toutes été reconnues pour leurs performances, leur fiabilité et leur accessibilité. Fort de son expérience en matière de formules de promotion et de séries monotypes, Renault met son savoir-faire et son expertise au service des professionnels et des amateurs en leur proposant un produit moderne et adapté à leurs besoins. En 2022, Clio Cup s’exprime en Clio Cup Series, à travers les Clio Cup Europe, Clio Cup France, Clio Cup Spain, Clio Cup Italia et Clio Cup Eastern Europe grâce à un calendrier innovant ouvrant de nombreuses opportunités aux concurrents issus de tous les horizons : pilotes expérimentés, Challengers et Gentlemen Drivers !

Marque historique de la mobilité, pionnier de l’électrique en Europe, Renault développe depuis toujours des véhicules innovants. Avec le plan stratégique « Renaulution », la marque dessine une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Renault évolue ainsi vers une gamme encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. Elle entend incarner la modernité et l’innovation dans les services technologiques, énergétiques et de mobilité — dans l’industrie automobile et au-delà.

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

pagebuilder.components.cta.text